0 Comments

Nous avons le plaisir de vous présenter l’étude publiée par Emmanuel Fragnière et Cyrille Reynard de l’observatoire des risques opérationnels. Le thème de l’étude est risque humain en entreprise dont l’origine est causé par un déséquilibre pour l’employé entre :
i. les demandes de l’employeur à employé, (job demand).
ii. les ressources allouées par l’employeur à l’employé (job resource).
Lorsque la demande de travail est beaucoup plus conséquente que les ressources allouées à l’employé, le déséquilibre sur la durée engendre chez l’employé, du cynisme et désengagement , des burnouts, de la frustration, et, de la fraude par vengeance. En résumé, lorsque ce déséquilibre est manifeste au sein d’une entreprise l’entreprise détruit plus de valeur qu’elle n’en crée. Des solutions peuvent être initiées, notamment au niveau du management ou à défaut des indicateurs peuvent être déployés pour anticiper les problèmes. Cette étude a été menée en Suisse romande, et, plus particulièrement dans le secteur bancaire auprès de plus de 35 établissements bancaires en Suisse. Elle est disponible librement ici :

https://www.researchgate.net/publication/308092398_HOW_HUMAN_RISK_COULD_LEAD_TO_VALUE_DESTRUCTION_IN_SERVICES_AN_EXPLORATORY_STUDY_ABOUT_OCCUPATIONAL_STRESS_IN_THE_SWISS_WEALTH_MANAGEMENT_SECTOR

Mots clés : human risk, occupational stress, psychosocial risk, banking regulations