Résultats de l’étude OpRisko sur la cybercriminalité

Le 15 septembre de 9h à 17h00, à la FER Genève l’observatoire des risques opérationnels a présenté les premiers résultats de l’études 2017.

Cybercriminalité – perception du risque pour des entreprises suisses et motivations des hackers

La présentation est consultable ici : https://rushfiles.one/client/publiclink.aspx?id=JrQpZyS0y2

Durant cette journée, l’observatoire des risques opérationnels a animé 3 ateliers auxquels ont participé 25 entreprises. Les thèmes des ateliers étaient les suivants :

Atelier 1 : Sécurité cyber, implémentation de normes étatiques similaires à la sécurité physique ou alimentaire (par exemple normes incendie, hygiène, etc.)

Imaginez que l’Etat impose aux entreprises privées ou publiques de nouvelles normes règlementaires liées à la cybersécurité (exemple normes de sécurité de base, détection et réaction, prévention). Dans ce cas, quels seraient les défis/problèmes pour ces entreprises?

Atelier 2 : Etendre la compétence et la prise de conscience des employés et le management sur le risque cyber.

Imaginez que l’Etat impose aux entreprises privées ou publiques une licence «cyber» pour pouvoir exercer leurs activités. Dans ce cas, quels seraient les défis/problèmes pour ces entreprises?

Atelier 3 : Gestion et communication des incidents pour capter l’évolution des menaces, informer les entreprises et préparer un plan d’action

Imaginez que l’Etat impose aux entreprises privées ou publiques victimes d’une attaque de communiquer les cas auprès d’un organisme central (cantonal ou fédéral). Dans ce cas, quels seraient les défis/problèmes pour ces entreprises?

Le résultat des travaux menés lors des ateliers sera présenté en novembre 2017, lors d’un débat public dans lequel sera représenté l’observatoire des risques opérationnels. Nous vous tiendrons informé prochainement.